Accueil A la une « La BPCO altère juste la cadence du rapport sexuel, la temporalité et la confiance en soit par rapport au souffle »