Accueil Edito Dans la BPCO, ne dites pas « acceptation » mais « appropriation » de la maladie