Accueil A la une A un an, plus de la moitié des personnes BPCO arrête son traitement