Une enquête nationale auprès des malades BPCO

A l’issue de La Journée Mondiale contre la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive et en étroite collaboration avec la Fédération Française des Associations et Amicales des Insuffisants Respiratoires (FFAAIR), Novartis a lancé une vaste enquête nationale sur le thème : «Vous et la BPCO».

Contrairement à une idée reçue, la BPCO n’est pas exclusivement une « maladie de la personne âgée ». Elle peut toucher les sujets dès l’âge de 40 ans d’où la nécessité de repenser la manière de prendre en charge cette pathologie dont la prévalence est en constante augmentation. Compte tenu de son impact social, familial et économique, « il est essentiel que les personnes entre 40 et 65 ans souffrant de BPCO soient en mesure de mener une vie active et productive » souligne Monica Fletcher, directrice générale de Education for Health. Pour cela, il est impératif de mieux connaître les comportements et les attentes des malades et de leur entourage. L’enquête « Vous et la BPCO » s’inscrit dans cette démarche.

L'enquête se décline en 2 volets :

Votre BPCO au quotidien : quand et comment la maladie a-t-elle été découverte, est-elle traitée, soulagée, quelles sont ses conséquences sur la vie de tous les jours ?

Un questionnaire pour mieux cerner le vécu et les répercussions de la BPCO chez la personne malade, en particulier sur l’abandon ou la reprise d’une activité physique.

Que faites-vous pour votre famille ? : comment le conjoint et l’entourage vivent-ils la BPCO de leur proche ? comment l’accompagnent-ils dans la gestion de sa maladie : consultations, traitements, arrêt du tabac, reprise d’une activité physique… ? Ce deuxième volet a pour but d’explorer le rôle de l’entourage dans la prise en charge de la BPCO et son impact tant physique que psychologique sur la cellule familiale.


Pour participer à ces enquêtes, rendez-vous sur le site :

http://enquetes.doctissimo.fr/phpsurveyor/index.php?sid=45668⟨=fr jusqu'en fin décembre. Les résultats vous seront communiqués fin janvier.


L'importance des solidarités familiales dans l'accompagnement du malade est de plus en plus reconnue. Afin de mieux comprendre en quoi le proche est un acteur clé dans la  prise en charge de la BPCO, Novartis s’implique et inscrit cette pathologie au coeur de la proximologie, discipline se consacrant à l’étude des relations entre le malade et ses proches. Son originalité est d’envisager la présence et le rôle de l’entourage comme des éléments déterminants de l’environnement du patient et donc de l’efficacité des soins.

(Source : Doctissimo)