BPCO et chaleur : comment se protéger ?

Lorsqu’on souffre d’une maladie respiratoire chronique comme la BPCO, le seul fait de respirer demande beaucoup d’énergie. En cas de chaleur, le corps en dépense davantage pour maintenir sa température interne à un niveau normal de 37°C environ. Cela n’est pas sans conséquences sur l’organisme. Nos conseils pour vous protéger au mieux. > Lire la fiche