Lutte contre la BPCO : 13 ans déjà !

L’association BPCO organise ce 10 novembre au Sénat ses 9è Rencontres autour du thème de l’accompagnement du malade, depuis l’annonce qui lui est faite de sa Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive jusqu’à son maintien dans une autonomie reconquise.

Pour la première fois depuis sa création, l’Association BPCO a interrogé pour la circonstance ses 1 040 adhérents non professionnels de santé. Parmi eux, 356 personnes, souffrant de BPCO, ont accepté de nous répondre. Cette enquête a permis de préciser qui ils sont, où ils résident, quelle a été leur activité professionnelle dans le passé et surtout à quel niveau de gravité se situe leur maladie.

A l’heure où se déploie en France l’opération « Moi(s) sans tabac », à laquelle s'associe pleinement l'Association BPCO et qui a vu plus de 160 000 personnes s'engager à cesser de fumer sept jours après son lancement, il nous apparait utile de rappeler les lacunes qui subsistent, tant au plan de la compréhension de la maladie qu’au niveau des difficultés que rencontrent les malades dans leur quotidien. Tout comme il nous semble indispensable de souligner que la BPCO figure en bonne place au nombre des dégâts, parfois mortels, causés par le tabac. Une raison qui a conduit notre association a soutenir pleinement l'Appel des 100 000 professionnels de santé contre le tabac.

Les députés qui viennent d’adopter le prochain budget de la Nation pour la santé ont décidé d’augmenter le prix du tabac à rouler de 15 % et d’imposer une nouvelle taxe sur le chiffre d’affaires des fournisseurs de tabac qui devrait rapporter 130 millions d’euros l’an prochain. Une somme qui pourra judicieusement être allouée au fonds de la prévention contre le tabac. Mais il faudra aller plus loin dans la lutte contre le tabagisme et procéder à de nouvelles augmentations du prix du tabac, dont on sait désormais qu’elles sont de nature à faire reculer la consommation de cigarettes.

13 ans après sa création, l’Association BPCO maintient son cap et n’entend en rien fléchir dans sa volonté de poursuivre une bataille de tous les instants contre un fléau qui ne doit plus voir les rangs de ses victimes grossir d’année en année. Une bataille pour la santé publique que nous vous invitons à partager avec nous.

A tous et toutes, je donne rendez-vous le 10 novembre prochain au Sénat, où nous aurons le plaisir d'accueillir Mme Michèle Delaunay, députée de la Gironde, ancienne ministre des Personnes âgées et de l'Autonomie et présidente de l’Alliance contre le tabac.

Dr Frédéric Le Guillou
Président de l’Association BPCO